La Puissance derrière la Révolution Industrielle
(traduction en français par Emmanuelle Jaborska)

   Avec le déclin des conflits féodaux et l’augmentation du rendement des cultures, on eut davantage besoin de moyens de transport en Europe. Des gouvernements centraux et stables instaurèrent certaines mesures de loi et d’ordre et organisèrent les ressources nécessaires à la construction et à l’entretien des routes. Quand le Grand Cheval n’eut plus à porter le chevalier en armure brillante, les fermiers et les commerçants trouvèrent sa force bien utile. Le cheval s’inséra alors dans chaque secteur de l’économie: tirer les charrues, les diligences, les voitures de poste, les charrettes lourdes ou légères, et actionner les meules pour moudre le blé et en faire de la farine. Même les premiers trains furent tirés par des chevaux sur leurs rails en acier.

photo grâce à www.corbis.com

    Pendant 2 500 ans, jusqu’à l’invention du moteur à combustion interne, les chevaux et véhicules hippomobiles furent les seuls moyens efficaces de parcourir de grandes distances, de labourer la terre, de transporter des marchandises, et de faire la guerre. Les résultats, de la conquête à l’exploration et au transport de marchandises et de personnes, vont de soi. Les hommes auraient peut-être réussi à explorer et coloniser la planète entière sans chevaux pour les transporter eux ou leurs provisions, mais cela semble douteux. A elle seule, l’espèce du cheval a eu une influence considérable.

 

Table des matières
Accueil   La Domestication   La Période Classique   Le Moyen Âge   Les Temps Modernes
L’Orient et l’Occident, Une Comparaison        Bibliographie           Liens       Essai

Toutes informations, suggestions ou contributions seraient bien appréciées. Je m’intéresse particulièrement aux matériaux sur l’emploi et le dressage des chevaux en Asie. Veuillez m’envoyer un courrier électronique s’il vous plaît, à mmaidens@verizon.net.

© 1999-2009 Melinda Maidens
traduction© 2002-2009 Emmanuelle Jaborska
Touts droits reservés