English version

                                           Chevaux et Histoire

Pont d'Anichkov, St. Petersburg,
Russie (bronze par P. Kodt)

ou
Le Chien Est Peut-
être Le Meilleur Ami de l'Homme,
mais C'était le Cheval qui a Établi la Civilisation!


par Melinda Maidens
(traduction en français par Arlene Silikovitz)

"L'histoire a été écrite sur le dos du cheval," selon une inscription au Parc du Cheval dans le Kentucky. Les amoureux des chevaux n'ont pas besoin d'être rappelés combien les êtres humains doivent à l’equus caballus, mais à la population générale, la dette de la civilisation n’est peut-être pas immédiatement évidente. Une comparaison des civilisations qui ont eu des chevaux avec les civilisations qui n’en ont pas eu bientôt précise que l'histoire humaine, du moins dans l’Eurasie, aurait été profondément différente sans le cheval.

Un exemple fondamental est l'hémisphère ouest entier, qui était sans chevaux jusqu’à il y a trente à quarante mille ans pour des raisons encore inconnues. Par conséquent, ses populations indigènes sont restées dispersées, clairsemées et primordialement dans la phase de chasseur-cueilleur dans son développement. Les civilisations les plus culturellement et socialement complexes étaient ceux des Incas, des Mayas, et des Aztèques. Bien que victorieux comme guerriers, elles ne pouvaient pas diffuser leurs connaissances terriblement loin, puisqu'elles manquaient des animaux rapides et agiles comme des chevaux pour les porter, eux et leurs idées, au reste des Amériques. Aussi accomplis qu'ils étaient, en fin de compte, ils n'étaient pas de taille à lutter contre les conquistadors à cheval.

D'autres parties du monde sans chevaux, telles que l'Australie et l’Afrique du sous-Sahara, fournissent des exemples semblables de la mobilité et du développement humains restreints.

Table des matières
La Domestication      La Période Classique     Le Moyen Âge         Les Temps Modernes
L’Orient et l’Occident, Une Comparaison        Bibliographie           Liens       Essai

Toutes informations, suggestions ou contributions seraient bien appréciées.  Je m’intéresse particulièrement aux matériaux sur l’emploi et le dressage des chevaux en Asie.  Veuillez m’envoyer un courrier électronique s’il vous plaît, à mmaidens@verizon.net.

photo © 2006-2009 Melinda Maidens
Texte © 2006-2009 Melinda Maidens
Traduction © 2002-2009 Arlene Silikovitz
Tous droits réservés